top of page

Les 10 tendances médias pour 2023 !

Alors que le marketing d’influence bat son plein et qu’une proposition de loi enregistrée à l’Assemblée nationale vise à encadrer les pratiques commerciales et publicitaires des influenceurs sur les plateformes en ligne, quelles solutions s’offrent aux entreprises pour communiquer auprès de leurs clients et prospects, mais aussi auprès des médias ?



10 tendances media 2023


Si dans le B2C les dernières études constatent une baisse de la confiance des consommateurs dans la publicité sur les réseaux sociaux, les investissements, en revanche, sont orientés à la hausse. En B2B, secteur où la confiance est une notion fondamentale, les réseaux sociaux restent une valeur sûre en matière de communication, mais d’autres possibilités vont éclore cette année pour se démarquer.


Des communications axées sur la sobriété numérique


Dans un monde en pleine crise énergétique, la prise de conscience des entreprises en matière d’impact environnemental va désormais bien au-delà de la RSE. Un cadre a même été fixé avec la loi REEN visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France et des indicateurs chiffrés sur l’impact environnemental de nos opérations numériques sont désormais disponibles et permettent d’orienter nos actions.


C’est d’autant plus important en B2B que vos clients sont de plus en plus sensibles à la question et que le côté éco-énergétique et inclusif de vos solutions ou prestations sera sous peu un critère de sélection majeur. D’où l’intérêt de mettre en avant ce type d’arguments.


Osez les podcasts


70 % des experts médias pensent que les auditeurs audio continueront à délaisser la radio au profit des alternatives numériques, et plus particulièrement des podcasts. Ces derniers continuent de gagner du terrain et concernent désormais tous les domaines : management, développement personnel, culture, économie, sport, etc. Leur consommation est facile et possible en asynchrone, ce qui colle aux habitudes de consommation des français.


N’hésitez donc pas à proposer certains contenus au format podcast : prise de position, échanges, conseils, retours d’expérience, etc. Mais gare à la qualité du son des speakers (élément essentiel de l’expérience d’écoute), au découpage du contenu, à son écriture et à sa sonorisation (dans le B2B, la sonorisation doit rester soft et ne pas être trop théâtrale). Les podcasts sont un bon moyen de s’affranchir de la production écrite de contenus. Ils peuvent être créés et montés facilement, mais demandent toutefois à être cadrés.


Des contenus contextualisés et personnalisés


Exploitez les statistiques de consultation de votre site web et les data collectées sur votre visitorat pour créer des contenus ciblés. Des contenus qui doivent répondre aux besoins de vos clients et aux questions qu’ils se posent. Prenez aussi le pouls de vos équipes commerciales pour en savoir plus sur ce sujet ou recueillir des remontées du terrain, et produisez des contenus hyper personnalisés pour chacune de vos cibles.


Un contenu à large spectre pour éduquer le marché, suivi d’un contenu plus pointu pour confirmer le besoin et des contenus verticalisés ou très ciblés pour toucher le client final et déclencher l’action (achat, abonnement, prise de contact, etc.). L’objectif étant de créer une expérience client riche et conviviale permettant de valoriser votre expertise et votre marque, tout en répondant de manière contextualisée aux besoins des clients.


Des relations presse plus ciblées


Si les contenus doivent être personnalisés, les relations presse aussi doivent être ciblées. Il n’est pas toujours souhaitable de privilégier la quantité à la qualité. Si la première phase d’une relation presse réussie réside dans une visibilité accrue avec un maximum de mentions et de retombées, la seconde phase passe par un ciblage plus précis des médias dans lesquels vous souhaitez apparaître.


Ce ciblage découle d’un travail sur vos axes et votre positionnement : l’opinion gouverne le monde, il faut faire connaître la vôtre. Avec, en renfort, des opérations de contact téléphonique, condition sine qua non à l’établissement d’un lien de qualité avec les journalistes.


Jouez la carte de l’innovation


Osez de nouvelles expériences et profitez de l’éclosion de la réalité virtuelle, qui s’affirme aujourd’hui comme un nouveau canal de transmission de l’information et devient même un outil marketing capable de créer une nouvelle manière de communiquer grâce à l’émotion, l’expérience, l’exclusivité et l’engagement qu’elle procure.


L’objectif étant de raconter une histoire sur votre solution, votre produit ou votre marque, en incluant des arguments marketing afin de capter l’attention et de susciter de l’émotion. À travers ce storytelling, valorisez votre histoire, votre savoir-faire et vos valeurs, faites rêver vos clients et prospects, captez leur attention et améliorez leur engagement !


Variez les contenus


Si le SEO exige des contenus longs et à forte valeur ajoutée, misez également sur des contenus plus courts et plus impactants. C’est d’autant plus vrai à une époque où les Français ne prennent plus le temps de lire. Sachez qu'1 individu sur 3 passe moins de 15 secondes à lire un article de blog et qu’un internaute ne consomme en moyenne que 20 % du contenu d’une page.


Ce qui veut dire que bon nombre de vos lecteurs ne parviennent pas jusqu’à votre call to action final et ne s’engagent pas avec vous. D’où l’importance d’alterner les contenus longs avec des contenus plus courts et plus pragmatiques.


Des visuels plus impactants


Nous avons tous tendance à nous focaliser sur le fond et à produire beaucoup, beaucoup de texte, en laissant de côté la forme et en minimisant l’importance des visuels. Ce qui est une erreur. Car la communication visuelle possède de nombreuses vertus. Visuels, chiffres, schémas et infographies sont toujours très appréciés et constituent des contenus faciles à lire, à intégrer et à diffuser sur tous les canaux, notamment les réseaux sociaux.


Gare toutefois aux infographies longues et indigestes qui demandent à être téléchargées et zoomées pour être lues correctement. Préférez des contenus animés et mis en scène en vous focalisant sur un ou deux chiffres clés, plutôt qu’une litanie de chiffres figés. Mieux vaut plusieurs communications dynamiques, qu’une seule communication statique.


Vos partenaires, clients et collaborateurs sont ceux qui parlent le mieux de vous !


Vous ne le savez peut-être pas, mais les personnes avec lesquelles vous travaillez de manière régulière sont certainement celles qui parleront le mieux de vous. N’hésitez donc pas à vous rapprocher d’experts de votre secteur qui sauront apporter une caution à vos contenus et à votre démarche (expert juridique, consultant, etc.), et à vous associer à des entreprises ou des organismes qui font autorité dans votre domaine et qui pourront apporter du crédit à vos communications. Et surtout, faites de vos clients et de vos collaborateurs des ambassadeurs.


Mieux communiquer autour des certifications, normes et affiliations


Les certifications, labels et autres normes que vous revendiquez sont des atouts majeurs dans votre jeu. À condition de savoir en parler et de savoir les valoriser. L’idée n’étant pas de noyer vos clients et prospects avec une littérature pompeuse et des cautions normatives qu’ils connaissent peu ou mal, mais de les rassurer sur vos process internes et la qualité de vos prestations.


Pour cela, vous devez vulgariser votre discours, lui soustraire la technicité qui le rend indigeste pour vous focaliser sur les avantages qu’ils offrent à vos clients. Ces labels et certifications sont des investissements, il est donc important de savoir en parler !


Le retour des évènements en présentiel et l'importance du lien humain


Pendant deux ans, le monde professionnel s’est adapté à une nouvelle réalité, essentiellement virtuelle. Ce qui a eu des bienfaits : usage des outils en ligne, créativité pour resserrer les liens, manager les équipes, trouver une nouvelle organisation, etc. Mais cela a aussi eu des effets pervers, notamment une rupture du lien humain, avec une tendance à s’abriter derrière un écran, des mails et des chats, là où jusqu’à présent les personnes se rencontraient pour parler… Si le lien client n’a pas été totalement rompu depuis la pandémie, force est de constater qu’il s’est distendu et ne se maintient qu’à coups de visioconférences récurrentes, chronophages et souvent inefficaces.


Il est donc temps de resserrer les liens avec vos clients et prospects, de les rencontrer, de partager avec eux en live, et plus uniquement derrière un écran. Conférences, petits-déjeuners, afterworks, salons ou roadshow, toutes les occasions seront bonnes cette année pour resserrer ce lien. Les événements physiques seront un facteur imparable de séduction et de fidélisation client, après deux ans de disette.

Comentários


bottom of page